« Qu’est-ce que Wikipédia »

Alexandre Hocquet -

Mardi 22 mars 2016

 

Wikipédia : [modifier] !

 

 

A propos de Wikipédia et d'Alexandre Hocquet, un excellent petit résumé de sa conférence en écoutant RCF. Cela dure 5 minutes! Présentée par Nicolas Dufour : https://rcf.fr/actualite/alexandre-hocquet-conference-sur-wikipedia#

 

 Qu’est-ce que Wikipédia » par Alexandre Hocquet - Mardi 22 mars 2016
Réécouter la conférence : https://www.vandoeuvre.fr/vivre-ensemble/universite-populaire-up%C2%B2v/

 

Alexandre Hocquet à l’aide de quelques pages, de deux ou trois exemples et de quelques bonnes histoires a fait le tour des quelques points plutôt méconnus d’une encyclopédie libre... et où vous pouvez être le héros, c’est-à-dire en être l’auteur !

Avec une même approche philosophique militante et une même vision du monde, Wikipédia suit aussi une même règle : apprendre à vivre ensemble, là où tout est entremêlé.

 

Ø Point de départ : Wikipédia 1- Elysée O, ou… un nouvel article controversé sur un député français…

 

Cet article fait état d’un conflit d’intérêt et suscite la suppression par un internaute anonyme dont l’adresse IP s’avère être celle de l’Elysée…

Un internaute -inscrit sous un pseudo et collaborateur de Wikipédia- rétablit la version complète, qui est à nouveau supprimée par une adresse du ministère de l’Intérieur…

Cependant la règle est d’avancer une argumentation pour ce type de difficulté.

Une autre règle, est qu’un robot peut annihiler les modifications qui s’ajoutent trop vite les unes aux autres. Il existe même une « Patrouille RC » (Recent Changes) de collaborateurs qui ont pour activité importante de suivre les robots et de vérifier contenu et modifications…

Une autre enfin permet la transparence totale via la discussion : en effet, en ouvrant les pages « discussion » et « historique » on entre dans deux espaces qui disent tout du cheminement de l’article !

En fait, suite à une terrible suite de votes pour suppression/ou maintien, le paragraphe incriminé sera enlevé, non pas par pression, mais parce qu’une majorité (qui aurait dû cependant être encore plus franche, comme par consensus, car Wikipédia reste indépendant et sans pub) a opté pour l’aspect anecdotique de cette information dans le cadre du portrait en question.

Chacun peut écrire à l’aide d’un éditeur de texte (qui est venu s’adjoindre au  « modifier le code » plus difficile car utilisant le langage html) en utilisant le cadre de la page avec les liens internes et les sources externes…

Chacun peut également aider à réguler.

Pour suivre l’évolution d’un article, il est possible de s’inscrire pour recevoir des alertes…de plus, une aide (avec des vidéos sur youtube) est en ligne sur FUN-wikiMOOC : (https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:WikiMOOC)...

 

Ø Du selfie d’un macaque aux droits d’auteur !

 

La photo d’un macaque s’étant lui-même pris en photo (selfie) à l’aide d’un photographe animalier a fait le buzz sur Internet.

Peut-on reproduire cet autoportrait sans limite ?

On ne peut se complaire dans des copiés-collés, comme des élèves et étudiants paresseux… Il faut faire attention car les droits d’usage sont différents selon les pays.

Une solution est de passer par la base de données Wikipédias Commons (licence « commune » :https://commons.wikimedia.org/wiki/Accueil) ou de passer par des collaborateurs à l’étranger.

De toute manière, il faut citer la provenance de ses sources et si nécessaire payer les crédits correspondants, afin de rémunérer le travail des professionnels et artistes.

Le macaque n’étant pas une personne juridique, il est difficile de lui donner une quelconque rétribution : tant pis pour le photographe qui l’a mis dans les conditions pour réaliser ce savoureux portrait !

 

Ø Une Communauté…fiable ?

 

La question était inévitable.

Tout le monde conviendra qu’entre l’article d’un éminent spécialiste (« l’expert ») et la contribution d’un internaute la marge d’informations peut être élevée.

Alexandre Hocquet rappelle que cette querelle est moins prégnante aujourd’hui.

Le dénigrement s’est largement estompé.

Wikipédia tend à la fiabilité et surtout est améliorable et dynamique quant aux savoirs. La quantité est phénoménale (surtout en anglais)  et la qualité en progrès.

Et...« S’il y a des erreurs, modifiez-les ! » est l’exhortation la plus simple…

Le nombre des contributeurs est cependant à la baisse et les femmes y sont très sous-représentées. Il serait bien que la communauté  se renouvelle.

Enfin le conférencier  donne un « plus » à Wikipédia : ses articles ne sont jamais de l’autopromotion, ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres encyclopédies, où une réponse, des mises à jour et les compléments sont impossibles en temps réel.

Les sources soigneusement vérifiées en bas d’articles et des liens internes conséquents permettent déjà beaucoup d’approfondissements…

Et puis, les sources primaires et secondaires et reconnues, font également objet de débats. Parfois floues (comme les cultures orales africaines) parfois variables (Albert Einstein citait-il ses sources… ?)

 

Ø Ou il est question de Houellebecq et Nabilla !

 

En prenant deux exemples, on lit deux biographies qui ont suscité d'âpres débats chez Wikipédia.

L’auteur Michel Houellebecq a repris des passages entiers de l’encyclopédie sans en faire pendant longtemps la moindre mention. L’a-t-on condamné pour autant, lui dont on dit pour le style très particulier… ? S’étant en partie servi de ressources « libres » son œuvre ne le devient-elle pas aussi ?

Faut-il parler des célébrités plus ou moins éphémères, qui apportent plus un regard sur notre époque qu’une connaissance intéressante du personnage ? La mannequin Nabilla restera-t-elle plus qu’un « non, mais allô quoi » et donc Wikipédia doit-elle s’en faire l’écho par un ou plusieurs articles avec leurs liens ? La communauté a argumenté favorablement.

 

La si bonne place (souvent la première) des référencements de Wikipédia sur les moteurs de recherche vient de son utilisation massive, facile, pratique et largement (re)connue et aussi de la multiplicité des liens internes à chaque article renvoyé dans l’encyclopédie, ce qui multiplie les clics de recherches sur l’encyclopédie elle-même.

Wikipédia a tendance à écraser les autres encyclopédies comme Britannica et Universalis. C’est désolant plus pour ses salariés que pour les auteurs scientifiques qui, normalement, sont payés par leur Université, Institut ou laboratoire….

Wikipédia peut être considéré comme conservateur dans ses contenus et révolutionnaire pour sa forme.

Sa conception, face aux géants d’Internet qui tirent beaucoup d’argent de la publicité par « extorsion » et revente des données personnelles des internautes, est originale et unique à cette échelle…

L’absence de publicité pourrait sembler une pénalité par rapport à Google, facebook, Microsoft et autres. Mais la fondation dit ne pas avoir besoin de beaucoup d’argent pour bien fonctionner.

Tout cela correspond assez à la vision d’un parcours démocratique, avec ses défauts certes, mais démocratiques quand même.

Donc porte-parole d’une vision politique réussie, qui a fait plein de petits Wikis.

Quelque chose repris par la collectivité. Pas si fréquent… ▪f54